BIO Gwendaline Bachini


gb-portrait-carre

Artiste new media crée des oeuvres chorégraphiques interactives et s’intéresse à des sujets tels que l’Identité/l’Evolution des espèces. Elle réalise TACTIM sa première oeuvre interactive en 2007 à Berlin avec Humatic GmBH. Après une résidence en Chine organisée par Culture France pour le projet BEIJING, FIELD TO DANCE, le partenariat avec Humatic GmBH se prolonge en Italie avec une participation à MIND BOX installation chorégraphique en collaboration avec la Cie Zappala et l’ IRCAM puis avec une participation à la réalisation de 7 pièces interactives pour l’ouverture de SENSAPOLIS (Sindelfingen Allemagne). Depuis 2011, l’Artiste poursuit cette voix en France et a engagé un partenariat avec 4D View Solutions, Sip conseil et les chercheurs de l’INRIA (Grenoble) pour le cycle danse média immersif : ANIMO. Ce cycle de créations artistiques se concentre sur «l’erreur» dans les mécanismes de l’évolution du vivant et mêle danse art numérique et intègre les technologies du projet R&D informatique Creamove (FUI 2012-2015). La maquette et les installations A#1-CUM nobis et A#2-FLUX sont exposées dans des festivals de Danse et d’Art Numérique tels que le Digital Art Festival of Taipei (Taiwan), le FILE FEST 2017 de Sao Paolo ( Bresil ) …

English Summary 

Gwendaline Bachini is a new media choreographer. She includes the gesture’s visitor/audience in  the choreography and create interactive dance art works. She deal with topic as human identity / Evolution theory.  Its first steps in the field of New Media Art were made in Berlin where she realizes Tactim (2008) with Humatic GmbH. Based on live size touch screen, the prototype was shown in Manchester and the final piece in several New media/Digital art exhibitions until 2010. Bachini participed also to several Humatic GmbH’s production as Mind Box made by C.Graupner and events as the opening of Sensapolis (Sindelfingen). Back to France (2011) she team up with researchers on vision and perception as 4D View Solution, Sip Conseil and the laboratory INRIA (grenoble) in order to realize her cycle of art works called ANIMO. This cycle mixe dance digital art and computer research. The topic focuse on « mistake » in the mechanisms of living process and the technology is developped in the frame of the R&D  project Creamove ( FUI 2012-2015). The model box was shown in international digital art festival ( Siana, Futur en seine, DAF of Taipei…) and the interactive dance installation A#1-CUM (2013-2014) and A#2_FLUX (2015-2016) in several dance festivals, digital art, innovation and art-science exhibitions as Expérimenta (grenoble) and the FILE FEST 2017 in Saò Paolo (Brésil).

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s