Pékin, matière à danser (mock up 2012)

Concept  2012
A l’aide d’ un balancier, les visiteurs sont invités à orienter s’ils le souhaitent un faisceau de lumière sur le mur de projection qui leur font face. En «brûlant» ainsi une des images, ils accèdent à la séquences du film qu’ils ont ainsi déclenché. Les visiteurs traversent alors l’espace urbain en compagnie de danseurs. Ceux ci y improvisent spontanément des liens imaginaires et ré-interrogent souvent par là, nos normes de comportement dans la ville.

Synopsis de la mock up
La « mock up » donne un premier aspect sensible de la future installation interactive. Les visiteurs traversent ici la ville de Pékin depuis les toits du World Trade Center à la chaleur Hutong. Ils sont accompagnés des étudiants de l’Université Centrale des Nationalités de Pékin qui ré interprètent spontanément l’espace urbain qui les entourent.

Processus  
La chorégraphe new media Gwendaline Bachini revisite en 2012 un premier projet d’installation interactive conçu lors d’une résidence à l’Université Centrale des Nationalités,  à Pékin. En 2007, l’Artiste y a enseigné pendant deux mois à une classe de 40 étudiants, différentes techniques d’improvisation en Danse Contemporaine. Ci-après une vidéo synthétique d’une journée d’ atelier. Merci à Marie Noëlle Boutin qui passait par là.