Art multimédia

2007 – 2011 : About Dance and New Media Art, on the way to Berlin…


Tagué : .

Open art work

What adventure to propose in this century? What new and intuitive viewpoint to adopt in order to find the strength to continue to rummage in the stranger, with all consciousness of the systems which dominate our society, above all running well or bad thinking of moment, above all financial interest?

How to propose a process of creation off the usual way, wich would be able to draw from the world an alive and sensitive form which may create a new shock so emotional as intellectual? Why have I the feeling that these basic questions of the aesthetic domain are more than ever topical?

But more precisely, about the choreography wich is my artistic medium: do we have to make a clean sweep of the writing of the movement ? Do we have to consider the « non-dance » as the only essential extremity in « contemporary dance » because only able to question the frame of « production »?

For my part, when the contemporary dance manages to trace the way of the American artist of the 60s that is to claim with relevance a choreographic work without movement, it seems to me to be symptomatic of a cynical but logic reversal of a generalization of movements which turn to « spectacular » that means on themselves, meaningless.

So as Artist choreographer – multimedia artis, what fascinates me most today is to find live points of anchorings for the Dance, convinced that dance has to dive into unusual spaces and temporality even strangers of it, to remain contempory « cum tempore » with its time.

My wish is that these anchorpoints will allow this Art to continue to put a critical glance on itself, but also, more opened, than it draws from the consciousness of the world not the fear or the cynicism, but the energy of its forms.

GB 2008

Oeuvre ouverte

Quelle aventure proposer à ce siècle ? Quel nouvel angle intuitif et perceptif adopter pour en toute conscience des systèmes qui dominent notre société, trouver la force de persévérer à fouiller l’inconnu, avant tout courant bien ou mal-pensant du moment, avant tout intérêt financier ?

Comment proposer un processus de création hors des sentiers battus, apte à puiser dans le monde une forme vivante du sensible, qui soit susceptible de créer un nouveau choc aussi bien émotionnel qu’intellectuel ? Pourquoi ai-je la sensation que ces questions basiques du domaine de l’esthétique sont plus que jamais d’actualité ?

Mais plus précisément, dans mon médium, la chorégraphie : doit-on faire table rase de l’écriture du mouvement et considérer la « non-danse » comme seule extrémité essentielle à la Danse dite « contemporaine », parce que seule capable à ce jour de mettre en question le cadre de «production» ?

Pour ma part, lorsque la chorégraphie en arrive à calquer la démarche des plasticiens américains des années 60 c’est-à-dire à revendiquer avec pertinence une oeuvre chorégraphique sans mouvement, cela me semble être le revirement cynique mais logique d’ une généralisation de mouvements qui tournent au « spectaculaire » soit, sur eux même, vide de sens.

En tant qu’Artiste chorégraphe – artiste multimedia, je tente donc aujourd’hui de trouver de nouveaux points d’ancrages pour la Danse non plus « contemporaine » mais immergée dans le monde contemporain. Mon espoir est que ces points d’ancrage vivants permettront à cet Art de continuer à poser un regard critique sur lui-même certes, mais aussi, bien plus ouvert, qu’il puise dans la conscience de ce monde non pas la peur ou le cynisme, mais l’énergie de ses formes.

GB/2008

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s