A#3-MOTU (VR)

Expérience Artistique en Réalité Virtuelle (HTC VIVE)

vidéo ci-dessus : trailer 2017 projet A#3-MOTU XR

Sujet

ANIMO est un cycle de créations qui allie danse, art numérique, et recherche sur la perception. L’ensemble des œuvres s’inspirent du monde du vivant et plus particulièrement des théories de l’Evolution. L’artiste s’appuie sur les théories néo darwiniennes et développe l’idée que la Nature tend en permanence à reproduire à l’identique sans jamais y arriver. Cette dernière fait donc des « erreurs » créant ainsi des différences qui s’avèrent indispensables à la résistance des espèces lors de la « sélection naturelle ».

A#3 MOTU, Expérience artistique interactive VR / Room scale / 10 mn / multi joueurs / 2018

A#3 MOTU, le troisième volet du cycle de création ANIMO est une expérience chorégraphique et musicale en réalité virtuelle. Elle s’inspire d’une théorie développée par le biologiste P.H. Gouillon. Ce scientifique émet l’hypothèse que certaines entités vivantes ne soient pas matérielles. « Potentiellement éternelles, en lutte pour la survie, elles évoluent. Elles constituent ce qui unit les êtres à travers le temps et sont « le fil de la vie ».

Synopsis développé

L’expérience VR propose une plongée au cœur de l’acte créatif. Les joueurs munis de casque et de manettes doivent résoudre un « puzzle chorégraphique » pour mener une quête : rencontrer les danseurs virtuels à taille humaine et trouver avec eux les combinaisons de mouvements qui contiennent des informations potentiellement éternelles et unissent les êtres à travers le temps. Tel un organisme vivant, la danse, la musique et l’environnement virtuel s’actualisent à tout moment avec les positions et actions des «spect-acteurs ». Les bonnes combinaisons de mouvements sont les clés vers l’espace de jeu suivant. Mais parfois le hasard s’en mêle, et des combinaisons de mouvements sensées être valides sont devenues inutiles : elles déroutent les joueurs vers un environnement au comportement singulier, inattendu. Ils devront alors expérimenter eux-mêmes des mouvements avec leur corps pour revenir sur le bon chemin. Actifs ensemble dans ce monde dynamique, danseurs virtuels et joueurs explorent ainsi les possibilités de la réalité virtuelle pour inventer un nouveau rapport de la danse au public, tout en proposant une interprétation ludique et onirique du « fil de la vie ».

Concept and realization : Gwendaline Bachini ; Dancers : Amélie Torres Gilles Polet, Christophe Delachaux Music : Michele Tadini, 3D design : Alban Barré, Jano Ha Unity dev : Rémi Quitard / Willy Barroy / Volumetric vido  Techno CreaMove (INIRIA Grenoble, 4DV solution , SIP Conseil) Prod : LA CRI – Co prod : HOTEL DES ARTS (Toulon); IMSIC (ex I3M) Laboratory of research; Partners : Crossed Lab ; Le Hublot (Nice); Scene 44 N+N corsino; CDA Enghien les Bains Funding: SCAN Auvergne Rhônes Alpes ; DRAC AU_RA Special thanks to : Télomédia – University of Toulon (FR)

Expositions

EXPO : FOCUS REALITE IMMERSIVES Institut Français au Forum des Images 2019 / CENTRE DES ARTS Enghien les Bains 2019 / RECTO VRSO LAVAL VITUAL 2018; « Journées Européennes du Patrimoine « HOTEL DES ARTS DE TOULON 2018

Presse

LE MONDE
Réalité virtuelle : huits expériences innovantes au salon Laval Virtual

Projet MOTU, Danses interactives et virtuelles
Bernard Monasterolo, 7 avril 2018

« C’est dans la partie VRin du Salon que l’on trouve cette expérience de danse virtuelle interactive de Gwendaline Bachini. Sur une plate-forme en arabesque plantée au-dessus de l’eau sur laquelle vous pouvez avancer, deux danseurs attendent que vous leur donniez vie, en interagissant avec eux avec vos manettes. Une étrange intimité vous lie à ces danseurs que vous dirigez dans cet environnement virtuel, et qui se meuvent en fonction de votre position. Le toucher n’est pas encore idéal, la résolution est celle des casques du marché, c’est-à-dire un peu faible, mais l’application est très convaincante et touchante. »

Note biographique

Gwendaline Bachini

Artiste

Artiste new media crée des oeuvres chorégraphiques interactives et s’intéresse à des sujets tels que l’Identité/l’Evolution des espèces. Elle réalise TACTIM sa première oeuvre interactive en 2007 à Berlin avec Humatic GmBH. Après une résidence en Chine organisée par Culture France pour le projet BEIJING, FIELD TO DANCE, le partenariat avec Humatic GmBH se prolonge en Italie avec une participation à MIND BOX installation chorégraphique en collaboration avec la Cie Zappala et l’ IRCAM puis avec une participation à la réalisation de 7 pièces interactives pour l’ouverture de SENSAPOLIS (Sindelfingen Allemagne). Depuis 2011, l’Artiste poursuit cette voix en France et a engagé un partenariat avec 4D View Solutions, Sip conseil et les chercheurs de l’INRIA (Grenoble) pour le cycle danse média immersif : ANIMO. Ce cycle de créations artistiques se concentre sur «l’erreur» dans les mécanismes de l’évolution du vivant et mêle danse art numérique et intègre les outils de capture volumétrique du projet R&D informatique Creamove (FUI 2012-2015). La maquette et les installations A#1-CUM nobis et A#2-FLUX sont exposées dans des festivals de Danse et d’Art Numérique tels que le Digital Art Festival of Taipei (Taiwan), EXIT et VIA à Maubeuge (Belgique), UNIV DANCE FESTIVAL of Beijing (Chine), FILE FEST (festival des langages électroniques) de São Paulo ( Bresil 2017 )… Avec A#3 MOTU l’artiste se tourne vers la conception d’expériences dédiées à la danse en réalité virtuelle et augmentée.

Interview-Documentaire MUSEUM TV (6’30 »)